Partager :

" /> Force Jeune France » RETH – Vie Intérieure >
Bookmark to: Facebook Bookmark to: Twitter Bookmark to: Myspace Bookmark to: Yahoo

RETH – Vie Intérieure

Vie intérieure - RETH
Combien de personnes en qui nous avions confié tous nos espoirs nous ont abandonné ?

Nous devons apprendre, que nous ne devons pas mettre tous nos espoirs sur les autres personnes car tous les hommes ont des limites. Ce n’est pas que l’être humain est forcément méchant mais c’est naturel.

Les hommes ont des limites donc si nous mettons toute notre espérance en quelqu’un d’autre nous allons forcément être déçu. C’est pour cela, qu’il est préférable de ne rien attendre de personne.

En qui mettez-vous votre espoir ?

Est-ce que vous mettez vos attentes et besoins dans les autres personnes ? Analysons-nous…

« Est-ce que je suis une personne qui dépend des promesses des autres personnes ? »

Il est important que nous sachions, que nous ne devons pas dépendre de qui que ce soit, car, premièrement nous allons être déçus et deuxièmement, nous ne pouvons pas vivre selon les décisions des autres sinon nous allons nous perdre !

Vie intérieure :

La plus grande préoccupation des coordinateurs de la FJF, c’est la vie intérieure des jeunes. C’est-à-dire, le bien-être de votre intérieure.

Il est vrai que nous avons beaucoup d’activités et de groupes à notre disposition mais cela ne garantit en rien le bien-être de notre intérieure.

C’est pour cela qu’il faut que nous ayons tous dans notre conscience, qu’être à la FJF ne veut pas dire que nous sommes en paix avec nous-mêmes.

C’est notre pouvoir de décision qui nous fait avancer ou reculer. Il est très important ce pouvoir de décision ! Bien souvent, nous nous appuyons sur l’apparence des gens mais nous ne sommes pas là pour plaire aux uns et aux autres donc nous devons arrêter de nous soucier de cela, parce que, souvent nous sommes « choqués » par les décisions des gens qui ont une belle apparence.

Il est important de prendre les bonnes décisions qui vont vous amener vers le chemin de la vie et non de la « mort ».

Malheureusement souvent nous les jeunes de la FJF, nous prenons des décisions qui nous amènent vers le chemin de la mort par manque de définition dans notre vie intérieure.

Donc, analysons-nous, regardons ce qui se trouve dans notre cœur, parce que souvent ce sont les décisions de notre cœur qui nous empêchent d’avancer.

Nous faisons les choses extérieurement mais intérieurement les problèmes persistent.

Alors, nous devons couper LES BRANCHES D’ARBRES (A L’EXTERIEUR) ainsi que les RACINES (A L’INTERIEUR)…

…pour avancer !

Commente et Partage!

Laisse ton commentaire: